facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
Voir toutes les news

Paris, Plymouth et le Village de course.

La Golden Globe Race 2018 prend de l’ampleur.

La sensibilisation du public se fait sentir dans le monde entier. Les déclarations de l’industrie du yachting, et les commentaires des médias sont exclusivement favorables et passionnés. La course commence dans exactement 18 mois. Les participants, les intervenants et les adeptes passent maintenant la deuxième vitesse.

FORUM MONDIAL DE LA COURSE AU LARGE, à  Malte

À la fin du mois de novembre, notre participation au Yacht Racing Forum à Malte nous a ouvert les yeux à tous les niveaux. Le forum était organisé par 250 délégués du milieu de la course au large à la voile. Pendant deux jours, les conférenciers ont mené des présentations de haute qualité sur la façon de construire de grands événements et d’accroître les avantages pour les participants, les commanditaires et les spectateurs. La surprise?? Presque tous les éléments suggérés par les orateurs, aux organisateurs d’événements, permettant d’inclure, de promouvoir, de créer, ou de développer leurs événements, étaient déjà quasiment tous en place en ce qui concerne la Golden Globe Race 2018.

Nous sommes un modèle d’événement totalement différent et beaucoup comprennent maintenant ces qualités uniques. J’ai fait un bref exposé sur la GGR qui a créé un nouveau groupe de fans, de fidèles partisans et de followers.

Les PARTICIPANTS à la GGR et la CONFÉRENCE de PRESSE, au Salon Nautique de Paris

Ensuite, nous sommes allés directement à Paris, en nous joignant à 15 participants venant du monde entier pour la deuxième Conférence des skippers de la GGR. Ce fût un moment animé, avec des présentations de Praxes notre fournisseur de services médicaux, Jean-Marc Arthot sur les caméras à pellicules et les appareils photos argentiques et comment les utiliser, Annette sur les projets pour le site Web de la GGR, et beaucoup d’autres. Chaque participant a aussi fait une présentation sur son projet et ses avancées.

Tout le monde était excité et heureux de discuter avec Sir Robin Knox Johnston et d’écouter ses opinions personnelles sur de nombreux sujets. Bien que n’étant pas officiellement impliqué dans la GGR, nous avons été honorés de l’avoir avec nous. Aussi, les gardiens de JOSHUA, le voilier de Bernard Moitessier, ont expliqué leur projet de participer à l’organisation du départ de la GGR et des opportunités de naviguer à bord pour les visiteurs du Village au départ de la course.

Ce jour là, les discussions informelles allaient des Radios BLU, à l’AIS personnalisé GGR, à comment faire des films, SUPER! aux mises à jour du règlement de la course, en passant par les survols et les radeaux de sauvetage, les projets de Plymouth et de Falmouth, les horaires des médias, les caméras Big Brother embarquées, le parrainage et la signalisation de bateaux, etc…

Ce soir là, nous avons tous apprécié un dîner extraordinaire en croisière sur la Seine, qui était sans exagération tout simplement superbe. Oui, Paris est magique. Il y avait de nouvelles amitiés créées et une atmosphère très spéciale à bord, et en fait pendant tout notre temps passé à Paris. Denis Horeau, ancien directeur de course des quatre derniers Vendée Globe (maintenant un consultant en gestion et stratégie de la GGR) a très bien résumé cela. Il a été autour d’événements comme celui-ci depuis 30 ans. Il a ressenti l’ambiance, la camaraderie et l’amitié entre les participants et les organisateurs, comme c’était le cas au début d’événements comme le Défi BOC Challenge, détendu, amical et tout à fait spécial.

Le lendemain, le 6 décembre, nous avons mené la Conférence de Presse pour le lancement de la course, sur la scène centrale du salon Nautique de Paris. Nous avons reçu une bonne fréquentation et les gens se promenant dans les allées se sont même arrêtés. L’attention était forte. J’avais demandé à tous les participants d’essayer de livrer un court “Hello” en français qu’ils ont donné avec style et finesse, plus que je ne pourrais dire de mes efforts (memo- Apprenez plus FRANÇAIS!). Notre base de fans français est maintenant forte et croissante avec la promesse de nombreux marins de naviguer vers le Royaume-Uni dans leurs voiliers pour venir assister au Village de la course. Beaucoup d’autres prévoient de s’y rendre en ferry, en train ou en avion!

Plymouth ou Falmouth?

La semaine prochaine commence une série de réunions importantes avec Falmouth et Plymouth. Lorsque nous avons annoncé il y a quelques semaines que nous envisageons d’autres ports d’accueil, j’ai reçu des commentaires de la part de beaucoup d’autres, qui m’ont fait part de leurs opinions et de leurs suggestions. La décision finale sera prise au plus tard au deuxième trimestre 2017 et soyez assuré que le port hôte 2018 se situera au Royaume-Uni.

Falmouth a été notre option privilégiée pour les 18 derniers mois, mais nous avons besoin de certaines installations et d’assurances minimales (que nous sommes heureux de financer) pour que les choses se produisent. La commune de Plymouth est enthousiaste à l’idée de donner le meilleur de son potentiel, de se présenter de la meilleure manière possible et nous nous en félicitons. Nous poursuivons nos efforts avec Falmouth. Notre objectif est simplement de fournir à toutes les parties prenantes le meilleur événement possible.

La grande question est de savoir combien de personnes pouvons-nous attendre au Village de la Golden Globe Race, qui ouvrira deux semaines avant le départ ? Comme tout événement inaugural c’est difficile à estimer. Si c’était aux les Sables d’Olonne, au VENDÉE ce serait probablement de 350 à 500 000 personnes, c’est tout simplement la manière française! Au Royaume-Uni, 100 000 personnes ont assisté au salon du bateau de Southampton? Alors peut-être que c’est un objectif ? Et nous ne serions pas déçus si nous y parvenions.

Je suis le premier à admettre que cet événement transcende le sport et la voile. Il interpellera les non-marins aussi. La plupart de la couverture médiatique pendant la course sera des actualités générales, pas seulement concernant le sport ou la voile. Tout marin s’y retrouvera, car nous sommes en course sur des bateaux de type habitables classiques, donc ils risquent de venir visiter le village en nombre. Les compétiteurs eux-mêmes ont tous une grande histoire et deviendront des héros bien avant le départ.

GGR Race Village

La partie amusante sera le Village de la course lui-même. Nous espérons le rendre intéressant, divertissant, instructif et idéal pour les enfants! Par-dessus tout, Accueillant. Nous avons pour projet de produire un Festival de films “OCEAN ADVENTURE”, en projetant des films exceptionnels du monde entier. Certains de nos skippers feront des présentations publiques sur leurs aventures passées, et il y aura quelques grands noms et grandes histoires là!

Nous espérons créer un prix “d’Art” pour la meilleure prestation artistique toutes catégories, qui reflètera le mieux la Golden Globe Race 2018 à travers ses expositions et présentations. Un programme d’art de rue sera également organisé pour recréer l’atmosphère dans et autour du village de course.
Les voiliers historiques de la course originale du Golden Globe du Sunday Times seront exposés, y compris SUHAILI, JOSHUA, GYPSY MOTH IV, une réplique du trimaran TEIGNMOUTH ELECTRON de Donald Crowhurst et du yacht DYTISCUS III de Chay Blyth qui est actuellement en construction (soutenu par Rustler Yachts à Falmouth ). Nous prévoyons un concert public de musique RÉTRO des années 60 et quelques autres parties spéciales et événements publics pour attirer les visiteurs sur les lieux. Il est prévu de rendre les participants et leurs voiliers clairement visibles et accessibles à tous ceux qui feront l’effort de venir visiter. Ce sont eux les véritables héros.

Nous mettrons l’accent sur les enfants. Chaque participant à la GGR sera invité à sélectionner une école et une classe de sa région et de son pays comme PARTENAIRE de leur propre projet de course. Cette école et cette classe seront ensuite mis en contact avec une école locale du Royaume-Uni et la classe de la communauté portuaire d’accueil, pour jumeler les écoles pour la durée de la GGR. Cette classe-école du Royaume-Uni deviendra alors une école de soutien pour le participant.
Nous espérons alors que la classe entière du Royaume-Uni visitera le voilier de leur skipper en espérant aussi que le skipper visitera l’école de leur propre pays et l’école du Royaume-Uni pour faire une présentation. Tout cela se déroulera en parallèle avec le programme de sensibilisation et le programme environnemental proposés par l’école GGR qui sera annoncé en septembre 2017.

Les commanditaires et l’industrie de la navigation de plaisance seront représentés au Village de la course. En collaboration avec nos principaux partenaires annoncés en 2017, une campagne de publicité et de marketing au Royaume-Uni sera lancée, visant à encourager tous les résidents du Royaume-Uni à visiter le village de la course et le départ de la GGR.

Alors combien de personnes pouvons-nous attendre au Village de la Golden Globe Race au cours de ces deux semaines? Qui sait? Mais si vous et vos amis prévoyez de venir, vous ne devriez pas être déçu, et bien plus.

Liste d’attente ?

Beaucoup de nos participants ont maintenant obtenu leurs principaux sponsors pour soutenir leur projet. Ils seront annoncés dans les mois qui viennent. Étonnamment, il semblerait que notre liste d’attente soit presque vide en Janvier. Comme la deuxième série de paiements pour les frais d’entrée sont maintenant dues, seuls les compétiteurs les plus solides resteront. Si vous lisez ceci et avez toujours voulu participer à la Golden Globe Race, la porte pourrait s’ouvrir à nouveau, pour la première fois depuis 12 mois.

Si vous n’avez pas déjà “Aimé” notre page Facebook GGR, veuillez le faire et inviter tous vos amis car c’est la meilleure façon de suivre les dernières nouvelles. Vous pouvez également faire le lien avec les pages Facebook individuelles et les sites Web de n’importe lequel de nos participants, à partir de leurs profils sur le site Web.
Pendant que j’écris ceci, Shane Freeman vient de mettre les voiles en solo à Melbourne, en Australie, pour rejoindre le Royaume-Uni Via le Cape Horn. Il a un Tradewind 35 et je peux dire sans risque qu’il est le premier participant à partir pour regagner la ligne de départ de la Golden Globe Race 2018. Ca n’est pas si loin … Shane! Et bonne chance!.

Don

 

Picture:

Golden Globe Race skippers attending the Presentation on stage: Back Left to right: Loïc Lepage (60) France, Gregor McGuckin (30) Ireland, Jean-Luc van den Heede (71) France, Carl Huber (56) USA, Mark Sinclair (58) Australia, Sir Robin Knox-Johnston (UK) winner of the first Sunday Times Golden Globe Race in 1968/9, Susie Goodall (27) UK, Nérée Cornuz (27 Switzerland, Lionel Regnier (57) France, Antoine Cousot (45) France, Patrick Phelipon (63) France, Nabil Amra (41) Palestine, Istvan Kopar (63) USA, Are Wiig (57) Norway.

GGR Managment Team in the Front from left to right:
Denis Horeau, Annette Pfeffer, Celine Trommenschlager, Jane Zhou, Don McIntyre, Barry Pickthall

pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic